logo de l'institut

Initiatives Pour l'Inclusion
des Déficients Visuels


Personnaliser l'affichage

L’association IPIDV est une association loi 1901. L’association emploie 50 salariés, professionnels de la déficience visuelle, qui déploient des services à destination des enfants, jeunes et adultes du département du Finistère. Ces services ont pour objet principal le travail sur l’autonomie. Pour compléter le dispositif un nouveau service a vu le jour qui entend délivrer des conseils sur la mise en accessibilité et qui délivre des formations.

Notre association souhaite valoriser notre double compétence, de personnes déficientes visuelles capables de dire les dispositifs qui leur sont nécessaires et de professionnels de cette déficience afin de favoriser l’inclusion des personnes dans la vie ordinaire de la cité. Nos services agissent donc en accompagnement des personnes, et ce quel que soient leur âge ou les circonstances de survenue du handicap, dans tous les milieux de vie ou d’activités choisis.

Notre équipe de professionnels intervient sur tout le département du Finistère à partir de de Brest et de Quimper.

Brest 2016 - Fêtes Maritimes

Visites spécifiques pour les personnes déficientes visuelles. Les billets pourront être pris le jour de la visite, à l’entrée du site. Les personnes déficientes visuelles sont attendues au point Info Tourville (à l’entrée Porte de Tourville), et seront guidées jusqu’au bateau à visiter. Il faut se présenter une demi heure avant le début de la visite et le groupe est limité à 20 personnes. L’entrée pour les accompagnants d’une personne ayant une carte d’invalidité spécifiant "besoin d’accompagnement), 80 pour cent, est gratuite

vendredi 15 juillet, 14h00, visite guidée du Cuauhtemoc, 3 mâts barque, 90m de long, pavillon mexicain

samedi 16, 15h00, visite guidée de la Fremm Aquitaine, Frégate multi-missions de la marine Française de 142 m de long

Dimanche 17 juillet, 15h00, visite guidée du Libertad, 3 mâts argentin de 103 m de longueur

Assemblée Générale 2016 à Landudec.

Ce fut une belle AG sous le soleil de Landudec, au sein du parc de Bel Air. Pour conclure ce moment associatif, le nouveau Conseil d’Administration a souhaité faire un court communiqué : Cette année 2015 a vu nos craintes augmenter concernant le droit des personnes handicapées

  • Durcissement du Conseil Départemental quant aux aides octroyés par la MDPH aux usagers, nous constatons des ruptures sur l’AAH et le forfait cécité.
  • Un règlement d’aide sociale qui a failli imposer un paiement pour l’accès aux services de type SAVS.
  • Les budgets des services seront plus contraints en 2016 puisque le cout de la mutuelle salarié obligatoire pour les salariés ne sera pas prise en compte par l’ARS ni le Conseil Départemental

L’Extension du SAVS à l’occasion du 4° schéma est effectif avec augmentation de place et de moyens.

Au plan Européen, nous devons donner notre satisfecit quant à l’accessibilité numérique avec une nouvelle directive qui devrait améliorer les choses.

Développement : La création d’un service d’appui aux entreprises afin d’améliorer l’emploi et le maintien dans l’emploi est prévu avec un démarrage fin 2016.

Enfin nous espérons que les pouvoirs publics acterons rapidement la création d’un SSR (Service de Soins de Suite et de Ré-adaptation) pour les personnes devenant déficientes visuelles à l’âge adulte sur notre territoire du Finistère.

JPG - 39 ko
Ag2016

Déni de démocratie ? Les Malvoyants et aveugles dans l’impossibilité de faire leur devoir de citoyens - Communiqué de Presse

PDF - 193.6 ko
Télécharger le communiqué en format pdf

Version Pdf du communiqué de presse

A l’heure où les nouvelles technologies nous apportent tous les jours des solutions techniques nous permettant de gagner en autonomie, le non-respect des normes d’accessibilité nous renvoie constamment dans des impasses et des impossibilités.

Nous sommes dans l’impossibilité technique de renseigner l’enquête sur l’amélioration des services publics en Finistère (http://www.servicesaupublic.finistere.fr/)

Nous avons été dans l’impossibilité de remplir l’enquête de l’agence régionale de santé sur la révision du PRS, alors que nous sommes sollicités.

Nous voulons suivre notre allocation adultes handicapés (AAH), la CAF nous propose de faire une estimation de nos droits à la prime d’activité via le simulateur en ligne sur leur site : c’est inaccessible.

Evaluations menées par des usagers et confirmées par des techniciens de la Fédération des Aveugles de France.

Quel sens d’enseigner aux jeunes aveugles et malvoyants à travailler avec ordinateurs, tablettes et autres objets numériques si en bout de course les normes d’accessibilité ne sont pas respectés par les éditeurs de contenus ? Le numérique devrait être pour nous une chance, une opportunité : on nous emmène dans des murs et ce malgré les obligations de la loi du 11 février 2005 !

Cycle de conférences : "Voir encore. La restauration visuelle en perspectives."

Le professeur José-Alain SAHEL délivre une série de conférences au collège de France. On peut regarder et écouter ces conférences sur le site du collège de France.

Lancement du calendrier Fédération des Aveugles de France

Les Aveugles de France ont donné « carte blanche » à 6 grands noms du dessin de presse : Gros, Besse, Bouzard, Aurel, Colcanopa et Soulcié afin qu’ils saisissent, d’un coup de crayon, avec humour et ironie, les diverses situations absurdes et inacceptables que vivent au quotidien les personnes aveugles ou malvoyantes. Lire un livre, se déplacer dans nos villes, se former, accéder à l’emploi…sont encore aujourd’hui bien trop souvent synonymes de difficultés pour des citoyens qui ne demandent qu’à être considérés comme les autres. Pourtant, la fatalité et le renoncement n’ont pas leur place car des solutions concrètes existent dans les domaines de l’éducation, l’emploi, l’accessibilité, les nouvelles technologies…Encore faudrait-il que les pouvoirs publics fassent preuve d’un peu de courage et se donnent les moyens de faire de l’inclusion des personnes handicapées, et notamment déficientes visuelles une priorité.

A travers ces dessins, la Fédération des Aveugles de France vient donc rappeler son engagement militant et montrer que l’humour est de loin le meilleur moyen pour éveiller les consciences et faire évoluer les mentalités. Le journal Libération par la voix de Laurent Joffrin a souhaité nous accompagner dans cette démarche. C’est à lire ici.

Accessibilité - Restaurant - Quimper

Vendredi 18 décembre 2015, une éducatrice de l’IPIDV qui accompagnait trois jeunes déficients visuels s’est vu signifier l’impossibilité de rester manger dans un restaurant de sushi de la galerie commerciale Glann Odet. La raison évoquée était la présence d’un chien guide d’aveugle. Le groupe s’est donc dirigé vers un autre établissement qui les a reçus sans problèmes aucun. L’IPIDV soutient le jeune et sa famille dans leurs démarches visant au respect des lois. Un chien-guide est un outil important en ce qui concerne l’autonomie des malvoyants. L’IPIDV par la voie de sa Présidente Mme Liliane BESCOND tient à souligner que, au-delà de la question du chien-guide, les questions d’accessibilité sont particulièrement importantes pour la vie des citoyens déficients-visuels. « Nous ne pouvons malheureusement que constater les retards successifs dans la mise en place d’une société inclusive, depuis les lois de 1975 jusqu’aux Ad’Ap qui ont permis de donner de trois à neuf ans de délais supplémentaires aux établissements recevant du public pour leur mise en accessibilité ». Un courrier sera envoyé au Préfet du Finistère.

Merci à FORD-Quimper

Yvette Le Gall et Liliane Bescond viennent de recevoir leur chèque de 3.000 €, respectivement pour les enfants de Pangangan et l’IPIDV. Alain Cachia, directeur du Garage Ford, a remis, jeudi soir, dans le hall d’exposition, deux chèques de 3.000 € aux présidentes de deux associations à caractère humanitaire. Suivant les directives de Ford France, le concessionnaire de la route de Concarneau avait proposé, le 6 juin dernier, des essais gratuits d’un véhicule générant à chaque fois une remise de 20 €, par le garage, à l’intention de ces deux associations. Au terme de cette journée, 300 essais avaient été effectués sur les quinze modèles présentés. L’objectif de 6.000 € avait donc été atteint. Liliane Bescond, présidente de l’IPIDV a tenu à rappeler que cette somme irait à l’achat d’appareils spécifiques pour les mal voyants : télé-agrandisseurs, tablettes spécifiques...

PNG - 429.8 ko
Remise-Cheque-Ford

Accessibilité

Difficile de se rendre compte des difficultés au quotidien du déplacement des personnes aveugles ou malvoyantes. Pourtant de simples et peu onéreux dispositifs peuvent être mis en place. Explication en image : cliquez dans les cadres.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Contact | Mentions légales | Haut de page | SPIP